Aujourd’hui ce n’est pas du modèle réduit, quoique …

Comme 99,9% des aspirateurs sans fil, Electrolux Ergorapido, mon aspirateur a fini par ne plus avoir d’autonomie … la maladie des accus !

1er réflexe : démontage, houla il y en a partout pas facile, c’est pas un bloc, c’est « je place les accus où il y a de la place ». Mon modèle, un modèle 18 Volts était composé de 5 accus Life …sans référence, mais de taille très proche des 18650, donc illico recherche d’accus pour remplacement.

Après recherche, je trouve des Life chez Piles44 à Nantes : commande, réception et remontage (galère, c’est pas facile)… et hélas pas beaucoup plus d’autonomie. Après vérification, il s’avère que 1 des 5 accus est HS, bref pas terrible comme qualité !

life

Changement de Stratégie, un pack de Lipo en 3S ou 4S ne serait-il pas la solution ?

Recherche des accus Lipo pas trop cher et surtout de dimension pouvant rentrer dans le manche de l’aspirateur.
Et puis fallait aussi penser au chargeur, mais un truc simple qui réponde au WAF (Wife Acceptance Factor ) Pas de menu ou de sélection à faire, on branche et cela charge !

J’ai trouvé mon bonheur chez FlashRc,
– Accus 3S de chez Hacker, après à vous d’essayer de recycler un de vos packs … y a pas besoin de la dernière techno
– Chargeur SkyRC E4

Par contre, je pensais que le chargeur pouvait charger des Lipo sans le branchement de la prise d’équilibrage … pas possible, donc va falloir rajouter une petite prise supplémentaire … dommage le WAF perd des points

avant

Démontage, on vire tout ce qui ne servira plus, ancien accus, platine électronique. En fait, on garde que le moteur, on rajoute un petit interrupteur, et on fait de la place pour le pack, voire même, on découpe à la fraise le boitier supérieur pour le passage du pack de Lipo,

Apres
On recâble le tout et hop, nous voici avec un aspirateur qui fonctionne à nouveau pour plus de 20 Minutes. Et puis maintenant, la maintenance est facile.

 

Decoupe

Découpe du capot supérieur avec une petite fraise pour le passage du pack

prise

Une prise DB9 prolonge la prise JST pas facile à brancher de l’équilibreur

chargeurLe chargeur fixé au dos du support. Au passage, pensez à lester le support avec un peu de plomb c’est plus stable car les 1er modèles en étaient équipés, et depuis plus rien …que du plastique 

 

allL’ensemble prêt à fonctionner.

 

attente

Et puis maintenant que l’astuce est validée, il y a une liste d’attente …. et oui sur le bon coin, vous trouvez un Electrolux Ergorapido pour moins de 20 euros, un ancien accus et un petit chargeur et hop à vous un bel aspirateur balais sans fil !

 

 

Et oui maintenant avec le 2.4Ghz les antennes sont de plus en plus courtes, voir même elle sont intégrées dans le boitier de la radio,
C’est une bonne chose, mais voila comment faire et surtout où attacher le fanion pour avoir la direction du vent ?
L’astuce c’est de monter une antenne … j’ai donc sur ma DS16 imprimé 2 petits clips pour tenir avec les vis du boitier (plus longue que celles d’origines) un brin de carbone verre de 3mm.
C’est facile et le brin se glisse facilement à la demande.

 

ds16 ds16ar clip clip2

Apres le concours d’Etrépagny, j’ai décidé de passer mes 2 motorisations au bancs moteurs.

IMG_0263

Moteur OutRunneur
Peggy Pepper 2221-3600kv avec réducteur Raisenauer 5:1 – axe de 6 mm
hélice 13×10,5 RFM et Pack Lipo 3S 1300mA – nous obtenons 485W pour une consommation de 45A

IMG_0258

Moteur InRunner
Kontronik Kira 480-31 donc 3100kv avec réducteur 5,2:1 – axe de 5 mm
hélice 15×8 aeronaut et pack lipo 3S 2200mA – nous obtenons 377W pour une consommation de 25A

IMG_0254

Que dire ? que les 2 sont différentes mais dans les 2 cas vont bien !
Le OutRunner à un rendement meilleur, mais les fils moteurs ne sont pas facile a caser dans un fuselage fin,
Le InRunner est plus simple, mais plus lourd.

Bref tout est un histoire de compromis mais avec une réduction les 2 font merveilles.

 

 

 

Après pas mal de découpes de polystyrène, de fraisage en CNC, un domaine n’était pas encore présent dans mon Fablab perso : l’impression 3D.
Mais voila, je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer à la recherche des éléments un par un, consulter le net et lire de nombreux forum.
Je me suis donc mis à la recherche de la meilleure solution en kit et c’est là que j’ai découvert la Prusa i3 de chez BQ.
Le kit fut vite commandé chez Premium à Gonesse, vite récupéré et bien sûr vite monté !
En plus, d’être sympa chez Premium, vous trouverez une documentation complémentaire sur DVD et un forum, bien utile pour les 1ere questions et interrogations, avec cela je pense que je vais avoir mon Kilo de PLA gratuit la prochaine fois ;o)

 

2015-02-10 19.41.47

Le carton (9 kg) comporte toutes les pièces nécessaires au montage. Il ne vous manquera qu’un fer à souder, un peu de soudure et rien d’autre !
Les pièces et accessoires sont bien référencés dans leur carton avec la documentation.

2015-02-10 19.43.41

Suivez le 6 volumes de la documentation pas à pas et au bout de 4 à 8 heures, votre imprimante sera opérationnelle.

Les points des plus délicats :

– Le montage et le noyage des écrous dans le plastique mais avec la pointe du fer, vous enfoncez l’écrou et hop le tour est joué.
– Le passage des câbles dans la chaîne plastique, l’astuce est de scotcher les câbles à une tige que vous passez dans la gaine.
– La mise à la bonne longueur des câbles moteurs et autre, il y a un peu de soudure à faire, mais la gaine thermo est fournie)
– les couleurs des câbles des moteurs ne sont pas conformes à la notice, mais bon, vous ne risquez pas grand chose, au pire vous devrez inverser le sens de la prise pour inverser le sens de  rotation des moteurs.

2015-02-14 19.05.26

Après cela, vous raccordez et vous mettez sous tension, le firmware de la carte Arduino est déjà chargé.
Passez directement au test de sens de moteur, vérifiez que les moteurs partent bien du bon coté, (à défaut croisez le connecteur), vérifiez les fins de course (équipées d’une petite led rouge)

2015-02-14 19.14.24

Une fois passé les 1er tests, la première chose à faire est le réglage de la planéité de la plaque de verre.
Le réglage est à faire avec les 4 vis de chaque coin.

Après, à vous les 1ères impressions et faites comme tout le monde, imprimez le cube … celui-ci sera votre 1ère pièce et votre 1ère grande joie. Vous avez imprimé un objet en 3D !
Les prochaines pièces seront des pièces pour la machine, et oui, une imprimante 3D sert à imprimer une imprimante 3D (c’est un peu l’histoire de la poule et de l’oeuf).

Ensuite, à vous les réglages  car tout est histoire de compromis et de réglage, Température du PLA, épaisseur de la 1ère couche, mise en marche du ventilateur qu’à partir de la 2ème couche, bref ! les réglages sont le secret des pièces réussies.
Le secret est le collage de la 1ère couche, c’est elle qui au début pose problème, et cela se joue par 1/4 de tour sur la BTR du point 0

En conclusion: la Prusa i3 de chez BQ est sûrement une des imprimantes les mieux conçues pour être opérationnelle rapidement (8h de montage). Pour preuve, bon nombre de personnes ont démarré leur machine sans aucun souci du 1er coup, ce qui n’est pas forcément le cas pour tous les kits !

 

 

2015-02-14 20.07.48

2015-02-15 14.14.55

 

Maintenant que la machine est chaude, à vous les supports de servo et autres accessoires pour votre prochain modèle.
Thierry et Laurent se sont même lancés dans la fabrication ou plutôt l’impression de master de fuselage de planeur.

Alors n’hésitez plus, lancez vous !

 

Mon nouveau fuselage de Pike Perfection électrique étant arrivé, il fallait se décider à trouver une motorisation.
Chose faite chez Reisenauer  avec :

1 Peggy Pepper HK 2221/8 3600kv avec un réducteur MicroEdition 5:1 diamètre 6mm
1 Controleur YGE 60A Bec
1 cone diamètre 32mm axe de 6mm
1 hélice RF 13×10.5
A bientôt pour les premiers essais en vols

 

motor2

 

motorf5j

JETI vient de sortir son nouveau Vario-Altimetre MVario2 EX, par contre une petite astuce qui n’est indiquée nul part, pour configurer votre MVario2 vous devez  configurez votre récepteur en mode EX Bus, pares vous aurez dans le menu Device Explorer, un nouveau menu MVARIO2 … et a vous les joies de configurer toutes les options de ce nouveau module.


Screen018

 

Screen019

 

Screen020

 

 

Rajout de 3 fichiers sons dans le chrono de la DS16

– 1 minute 15
– 1 minute 30
– 1 minute 45

fichiers à rajouter 

Attention, après téléchargement, redémarrer votre radio pour la prise en compte du nouveau fichier

 

Nouveauté, rajout d’un décompteur au start (merci Ivan)

[
{« Time »:-604, »Type »:2, »File »: »4.wav »},
{« Time »:-603, »Type »:2, »File »: »3.wav »},
{« Time »:-602, »Type »:2, »File »: »2.wav »},
{« Time »:-601, »Type »:2, »File »: »1.wav »},
{« Time »:-600, »Type »:1, »Freq »:5000, »Cnt »:1, »Length »:1000},
{« Time »:-540, »Type »:2, »File »: »9min.wav »},
{« Time »:-480, »Type »:2, »File »: »8min.wav »},
{« Time »:-420, »Type »:2, »File »: »7min.wav »},
{« Time »:-360, »Type »:2, »File »: »6min.wav »},
{« Time »:-300, »Type »:2, »File »: »5min.wav »},
{« Time »:-240, »Type »:2, »File »: »4min.wav »},
{« Time »:-180, »Type »:2, »File »: »3min.wav »},
{« Time »:-120, »Type »:2, »File »: »2min.wav »},
{« Time »:-105, »Type »:2, »File »: »1m45.wav »},
{« Time »:-90, »Type »:2, »File »: »1m30.wav »},
{« Time »:-75, »Type »:2, »File »: »1m15.wav »},
{« Time »:-60, »Type »:2, »File »: »1min.wav »},
{« Time »:-55, »Type »:2, »File »: »55sec.wav »},
{« Time »:-50, »Type »:2, »File »: »50sec.wav »},
{« Time »:-45, »Type »:2, »File »: »45sec.wav »},
{« Time »:-40, »Type »:2, »File »: »40sec.wav »},
{« Time »:-35, »Type »:2, »File »: »35sec.wav »},
{« Time »:-30, »Type »:2, »File »: »30sec.wav »},
{« Time »:-25, »Type »:2, »File »: »25sec.wav »},
{« Time »:-20, »Type »:2, »File »: »20sec.wav »},
{« Time »:-15, »Type »:2, »File »: »15sec.wav »},
{« Time »:-10, »Type »:2, »File »: »10.wav »},
{« Time »:-9, »Type »:2, »File »: »9.wav »},
{« Time »:-8, »Type »:2, »File »: »8.wav »},
{« Time »:-7, »Type »:2, »File »: »7.wav »},
{« Time »:-6, »Type »:2, »File »: »6.wav »},
{« Time »:-5, »Type »:2, »File »: »5.wav »},
{« Time »:-4, »Type »:2, »File »: »4.wav »},
{« Time »:-3, »Type »:2, »File »: »3.wav »},
{« Time »:-2, »Type »:2, »File »: »2.wav »},
{« Time »:-1, »Type »:2, »File »: »1.wav »},
{« Time »:0, »Type »:1, »Freq »:5000, »Cnt »:1, »Length »:1000}
]

Bonjour,

j’ai toujours beaucoup de questions concernant le protocole des mesures de servormances. Voici donc quelques précisions. Veuillez également noter que le programme est livré avec une aide qui délivre des précisions sur des fonctions cachées. Pour utiliser pleinement le programme, il faut consulter ce document !

Nous mesurons un nombre de paramètre assez important. Avec la nouvelle version 3.1, toutes les mesures sont maintenant exploitées et visualisable dans le programme.  Voici le descriptif de tout ce qui est mémorisé :

  • L’alimentation: 5 et 6 volts ou 6 et 8 volts pour les high-voltage.
  • Le couple maximum : il correspond au dernier point où nous avons pu faire des mesures complètes de vitesse, consommation et précision. Au-delà le servo décroche ou son défaut de positionnement est supérieur à 5°. Donc nous publions un couple REELLEMENT UTILISABLE et constaté sur le servo !
  • La vitesse au couple max : elle correspond à une mesure sur le bras du servo lancé sur 60 degrés.
  • Le temps de positionnement :

temps

 

Nous mesurons le temps mis par le servo pour changer de position et confirmer la position d’arrivée. Il faut savoir que certains servos oscillent très longtemps avant de trouver leur position, surtout quand on les survolte ce qui donne un temps de positionnement bien supérieur à la vitesse. Dans l’application, ce temps est exprimé en pourcentage de la vitesse sur 60°. Nous donnons comme résultat une moyenne sur tous nos points de mesure (généralement une vingtaine). Par exemple, un temps de positionnement de 0.45 sec pour une vitesse de 0.30 sec sur 60° donnera un résultat de 50%. Il est tout à fait possible d’avoir des résultats dépassant 100%

  • La consommation au couple maximum : c’est le courant relevé lorsque le servo atteint une vitesse de déplacement régulière. Ce n’est pas la moyenne pendant tout le déplacement, ni la valeur maximum du départ.
  • Le courant maximal : C’est le courant consommé au moment où le moteur démarre et on peut le considérer comme la consommation maximale du servo (Ce courant est indépendant de la charge appliquée). Cette référence permet d’identifier, lorsque nous progressons dans les couples, que nous nous approchons des limites électriques du servo. Dans bien des cas, des limites liées soit à l’électronique de commande, soit de nature mécanique limitent le couple maximum et Il est courant de relever des valeurs de l’ordre de 1000mA, et maintenant pour certains servos plus de 2000 mA. Ceci donne à réfléchir quand au choix des AQs et de la connectique.
  • La flèche au couple maximum : Elle caractérise la souplesse du servo sous charge. Pour la mesurer, nous immobilisons le servo à une position donnée et nous appliquons la charge correspondante. La mesure correspond à la déviation en degrés du bras de servo par rapport à la position à vide. Elle traduit le jeu sur l’axe de sortie, le jeu dans les pignons mais aussi la souplesse du boîtier et la faiblesse du moteur à supporter le couple imposé
  • Le neutre : c’est une valeur moyenne sur toutes nos mesures de la précision du retour au neutre, exprimée en degrés.
  • nouveau! Le test de déplacement 1° ou 2 ° : il caractérise la capacité du servo à réagir à de petites sollicitations. Pour chacun des couples testés, nous parcourons l’ensemble du débattement du servo par saut commandé de 1° ou 2° . Le test est considéré comme OK lorsque nous relevons moins de 2 erreurs de positions sur la plage de débattement, excepté les butées: exple sur la plage -50 / +50°, une erreur de positionnement à +12° et -25° donne un test échoué, une erreur sur la limite à 50° ou 49° n’est pas considérée comme significative. Le résultat que nous communiquons est la moyenne de nos tests sur tous nos points de mesure. Pour fixer les idées, seuls les servos haut de gamme réussissent le test de 1° sur plus de 80 % de leur débattement. Un servo mauvais au test de 2° sera très imprécis pour réagir au trim. Donc à ne pas mettre sur une gouverne demandant de la précision comme une profondeur.

Avec tout ceci, une dernière précision : quels sont les paramètres qui permettent de vérifier que nous sommes au couple maximum admissible par un servo ? Dans l’ordre décroissant d’importance :

  • Un très bon indicateur est le respect du neutre. Cette mesure reste à peu près constante sur toute la plage d’utilisation du servo (de l’ordre de 0.7 à 1.3 degrés) et décroche d’un coup lorsque le servo est trop sollicité (typiquement plus de 5 degrés).
  • La vitesse du servo, lorsque celle-ci dépasse 0.50 secondes pour 60 degrés, nous ne sommes plus dans un comportement nominal du servo et nous stoppons les mesures.
  • Sur certains servos très rapides, nos constatons une vitesse toujours correcte mais un temps de positionnement mauvais (exemple vitesse = 0.20 sec et temps de positionnement = 0.85 sec) Donc un servo qui oscille énormément avant de trouver sa position cible. C’et pour nous aussi un critère d’arrêt des tests.
  • Et au final, si la consommation sous charge dépasse 80% de la consommation maximale, nous arrêtons par prudence
Nous arrêtons nos mesures au premier de ces critères d’arrêt rencontré
Le Team Servormance

Screen001

La fonction chrono vocale de la DS16 est bien, mais pour la compétition il manque quelque jalon dans les phases vocales, j’ai donc modifié le fichier TimerV.jsn, qui se trouve dans le répertoire \Config
[
{« Time »:-540, »Type »:2, »File »: »9min.wav »},
{« Time »:-480, »Type »:2, »File »: »8min.wav »},
{« Time »:-420, »Type »:2, »File »: »7min.wav »},
{« Time »:-360, »Type »:2, »File »: »6min.wav »},
{« Time »:-300, »Type »:2, »File »: »5min.wav »},
{« Time »:-240, »Type »:2, »File »: »4min.wav »},
{« Time »:-180, »Type »:2, »File »: »3min.wav »},
{« Time »:-120, »Type »:2, »File »: »2min.wav »},
{« Time »:-60, »Type »:2, »File »: »1min.wav »},
{« Time »:-55, »Type »:2, »File »: »55sec.wav »},
{« Time »:-50, »Type »:2, »File »: »50sec.wav »},
{« Time »:-45, »Type »:2, »File »: »45sec.wav »},
{« Time »:-40, »Type »:2, »File »: »40sec.wav »},
{« Time »:-35, »Type »:2, »File »: »35sec.wav »},
{« Time »:-30, »Type »:2, »File »: »30sec.wav »},
{« Time »:-25, »Type »:2, »File »: »25sec.wav »},
{« Time »:-20, »Type »:2, »File »: »20sec.wav »},
{« Time »:-15, »Type »:2, »File »: »15sec.wav »},
{« Time »:-10, »Type »:2, »File »: »10.wav »},
{« Time »:-9, »Type »:2, »File »: »9.wav »},
{« Time »:-8, »Type »:2, »File »: »8.wav »},
{« Time »:-7, »Type »:2, »File »: »7.wav »},
{« Time »:-6, »Type »:2, »File »: »6.wav »},
{« Time »:-5, »Type »:2, »File »: »5.wav »},
{« Time »:-4, »Type »:2, »File »: »4.wav »},
{« Time »:-3, »Type »:2, »File »: »3.wav »},
{« Time »:-2, »Type »:2, »File »: »2.wav »},
{« Time »:-1, »Type »:2, »File »: »1.wav »},
{« Time »:0, »Type »:1, »Freq »:5000, »Cnt »:1, »Length »:1000}
]
puis ajouter les fichiers wav correspondants
15sec.wav
25sec.wav
35sec.wav
45sec.wav
55sec.wav

Ces fichiers sont à stockés dans le répertoire Audio\Fr\

Vous pouvez suivant le même exemple faire les modifications de votre choix
Téléchargement des fichiers chrono_ds16

 

Pour ses 10 ans Servormance a décidé de se refaire une beauté, ou du moins un léger lifting,
– Gestion des écrans graphiques.
– Mise à jour automatique de la database.
– et surtout la prise en compte des nouveaux servos HV en 8 volts.
Comme quoi le Delphi c’est comme le vélo, cela ne se perd pas, n’est ce pas Jean Luc ;o)

Encore un peu de patience, on débugue l’ensemble avant diffusion

Capture d’écran 2013-12-28 à 23.42.28